Carpe diem

03.09.2016
Share article

On verra bien, seul l’avenir me le dira. En attendant, j’essaierai de me répéter de profiter du moment présent même si le poids du quotidien est souvent très lourd. Je tenterai de maintenir un moral à toute épreuve et une ouverture aux autres. Carpe diem. Du moins, on se motive, on y croit et on essaye…..

Depuis plusieurs années, je me rends chaque jour chez une petite dame. Aujourd’hui, c’est un jour un peu spécial. Elle fête ses 90 ans. En arrivant chez elle, le soir venu, un joyeux tintamarre me parvient aux oreilles. Un parfum de fête se dégage de la maison. Une bonne dizaine de convives sont rassemblés autour de la table. Tous les voisins se sont donnés rendez-vous chez la plus ancienne d’entre eux. Dans cette demeure d’habitude silencieuse, il y a du bruit, des sourires et des verres pleins. La petite dame est resplendissante. Elle s’est mise sur son trente et un pour ce jour un peu spécial. En embrassant ses joues ridées, je me dis que, vraiment, elle ne fait pas son âge. Physiquement, c’est une petit modèle, petit taille et toute menue. Moralement, elle fait dix ans de moins.  

Cela ne durera peut-être pas. Un grain de sable viendra sans prévenir enrayer la machine si bien huilée. En attendant, elle force le respect. Ce qui est pris n’est plus à prendre. Savourer le moment présent, telle est sa devise. Elle profite et aime la compagnie.

Bien sûr, un diabète, des problèmes cardiaques sont venus entacher ce bel équilibre et cela, depuis de longues années maintenant. Pas grave, la dame est solide et a un moral d’acier. Pas question pour elle de ne pas fêter son anniversaire, aujourd’hui avec ses voisins puis demain avec ses nombreux enfants. Elle a loué pour l’occasion la salle des fêtes du village. Ses enfants s’occupent de l’organisation. Elle va danser, rire et chanter.

Certains patients sont des forces de la nature. Ce n’est pas une question de taille et de poids mais de mental. Ne pas trop s’écouter, être tourner vers les autres, rester l’esprit ouvert. Cela semble être un bon cocktail de longévité.

Alors, forcément, en côtoyant ces espèces d’extra-terrestres, je m’interroge sur mon propre avenir. Si j’ai la chance d’atteindre un âge avancé, serai-je une mémé emplie d’amertume et attendant la grande faucheuse ou au contraire une grand-mère pleine d’entrain ? Peut-être un peu les deux, ni tout noir, ni tout blanc mais un mélange de gris. On espère toujours être un être exceptionnel, un modèle pour les générations à venir, un exemple auquel on s’identifiera en se disant qu’à son âge, on aimerait bien être comme ça. On verra bien, seul l’avenir me le dira.

En attendant, j’essaierai de me répéter de profiter du moment présent même si le poids du quotidien est souvent très lourd. Je tenterai de maintenir un moral à toute épreuve et une ouverture aux autres. Carpe diem. Du moins, on se motive, on y croit et on essaye…

Epilogue : la petite dame a fêté dignement son anniversaire jusque très tard dans la nuit. Je dirai simplement qu’elle est allée dormir au lever du soleil. A 90 ans, chapeau !

Article issu du blog :"lapetiteinfirmièredanslaprairie.com"

Copyright de l'image: jcrakow/flickr/CC BY

La dernière fois mis à jour le 07.12.2016.

2 note(s) (5 ø)
464 Consultations
Médecine
La longitud máxima de un comentario es 1000 caracteres.
Le nombre maximum de caractères pour un pseudonyme est 30.
Veuillez remplir les champs suivants.
Please insert a valid comment!
Click here and become a medical blogger!
« Je n’arrive à rien, j’ai trop mal… » Elle répète cette phrase inlassablement. Depuis qu’elle est plus...
Je franchis le petit portillon. La maison se dresse devant moi. Allez, un pas en avant et j’entrerai. Un pas en plus...
Ce soir elle sera de nouveau saoule ou peut-être pas. Cela tient à peu de choses. Un petit rien qui bascule dans un plus...

Disclaimer

PR-blogs on DocCheck are sponsored blogs which are published on DocCheck by commercial providers additionally to regular userblogs. They may contain promotional statements. DocCheck is not responsible for this content.

Langue:
Suivre DocCheck: