COP21: un engagement santé

02.10.2015
Share article

Du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, se tiendra en France, la 21ème conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique 2015 (COP21/CMP11). Le but ultime de ce haut sommet est d'aboutir à un nouvel accord international sur le climat applicable à tous les états membres afin de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C d'ici 2100.

Au 02 octobre 2015, 146 pays membres de la Convention Cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique ( CCNUCC) ont soumis leur plan d'action climat aux Nations Unies, s'engageant à reduire leur Emission de Gaz à Effet de Serre (EGS).

En quoi la COP21 est avant tout un engament santé ?

Le changement climatique est un exposome (1) à fort impact sur les déterminants sociaux de la santé humaine ( air pur, eau potable, aliments sains, logement sécuritaires). Les risques sanitaires que fait encourir le rechauffement climatique sont nombreux et inquiétants. Parmi ces risques on peut citer :

- l'augmentation de la mortalité de certaines pathologies cardiovasculaires ou respiratoires ( insuffisance cardiaque, insuffisance rénales, asthme, diabète etc.).

- l'augmentation des aires épidémiques (évolution géographique) et l'allongement des saisons de transmission de certaines maladies infectieuses ou maladies à transmission vectorielle dont le paludisme, la dengue (2 milliards de personnes de plus exposées d'ici 2080) , la schistosomiase  etc. 

-l'augmentation de l'incidence, des épidémies de certaines maladies à transmisson hydrique en cas d'innondations ou de marrées et celles véhiculées par les facteurs dont les insectes, gastropodes, animaux à sang froid...

- l'augmentation des facteurs de vulnérabilité individuelle , communautaire et environnementale.

- la densification des pollens et autres aéro-allergènes avec augmentation de la morbidité et de la mortalité de l'asthme ( avec aujourd'hui plus de 300 millions de personnes atteintes dans le monde).

- la production de l'ozone et autres polluants atmosphériques accroissent la témpérature, la prévalence et la mortalité des pathologies cardiovasculaires ou respiratoires.

- la témpérature caniculaire accroit la mortalité par maladie cardiovasculaire ou respiratoire ( ex: plus de 70 000 morts supplémentaires en Europe durant la canicule de 2003). 

- l'augmentation de la malnutrition, lit du reveil et de l'occurrence de toute pathologie, est éminente en lien avec la baisse des précipitations, la perte des terres arabes, la secheresse ( dont les durées pourraient être multipliées par 06).

 La recherche en Climat et Santé

Les liens entre climat et santé sont complexes. Certains sont déjà bien documentés et font l'unanimité de la communauté scientique, d'autres demandent à être mieux compris pour anticiper les risques et adapter au mieux nos sociétés au niveau de leur système de soins, d’information, de leurs modes de vie et d’habitat...

La recherche en Climat et Santé devra donc être soutenue afin de bien connaître les pathologies influencées par le climat, prévenir les risques sanitaires, aider à la décision des pouvoirs publics et évaluer l'efficacité des mesures d'adaptation. 

En attendant, les prévisions de l'OMS devraient nous retenir:

- Entre 2030 et 2050, on s’attend à ce que le changement climatique entraîne près de 250 000 décès supplémentaires par an, dus à la malnutrition, au paludisme, à la diarrhée et au stress lié à la chaleur. 

On estime que le coût des dommages directs pour la santé (à l’exclusion des coûts dans des secteurs déterminants pour la santé tels que l’agriculture et l’eau et l’assainissement) se situe entre 2 et 4 milliards de dollars (US$) par an d’ici 2030.

Protéger la santé , c'est aussi reduire individuellent nos emissions de gaz à effet de serre;

en consommant moins de viande, en empruntant les transports en commun, en circulant à bicyclette plutôt qu'en engin à moteur à energie fossile...

KONATE Boureima

Pharmacien

---------------------------

(1): L’exposome représente l’ensemble des facteurs de risques d’origine non génétique, qui ont un impact sur le développement et la santé humaine.

 

Copyright de l'image: Shever/flickr/ CC BY

La dernière fois mis à jour le 05.10.2015.

2 note(s) (4.5 ø)
508 Consultations
La longitud máxima de un comentario es 1000 caracteres.
Le nombre maximum de caractères pour un pseudonyme est 30.
Veuillez remplir les champs suivants.
Please insert a valid comment!
Click here and become a medical blogger!
Dans le cadre de mon Mémoire de Master en Santé (Publique) Internationale de l'Université Senghor d'Alexandrie, je plus...
L’exploitation optimale de cette plante médicinale et alimentaire, qualifiée « d’Or vert », pourrait plus...
L'article est paru le 04 août 2016 dans la revue PLOS Pathogens, et avec comme premier auteur, Hien Domonbabele, un plus...

Disclaimer

PR-blogs on DocCheck are sponsored blogs which are published on DocCheck by commercial providers additionally to regular userblogs. They may contain promotional statements. DocCheck is not responsible for this content.

Langue:
Suivre DocCheck: