Soyez Maître de vos plantes: Le gingembre

05.05.2014
Share article

Le gingembre ( Zingiber officinale, F/Zingibéracées) est une plante alimentaire aux milles vertus médicinales. Il entre dans les recettes des pharmacopées traditionnelles asiatiques et africaines. Son usage est très répandu d’autant que les affections et le bien être recherché pour lesquels il est indiqué se vivent au quotidien.

Dans le monde, plus de 70% de la population se soigne encore par les plantes. Le gingembre reste une source d’inspiration pour la recherche et developpement de nouvelles molécules d’interêts thérapeutiques.

Ethnopharmacologie :                                                         

En Chine on pensait que le gingembre venait du jardin d’Eden car, procurant une haleine fraiche, il rendait les religieux mieux disposés aux incantations. L’un des plus célèbre herboriste de l’humanité, le chinois SHEN NUNG, le prescrivait pour soulager les états fébriles,la grippe, le tétanos et la lèpre.

Les anglais formulèrent la bière de gingembre, appélé aujourd’hui « le ginger ale » , boisson rafraichissante et salutaire en cas de nausées.

En afrique, cette plante est très prisée aussi bien sur le plan alimentaire (des cake 100% gingembre en Afrique du Sud, boisson)  que médicinal. On en fait des boissons chaudes ou fraiches toute l’année. Il soulage les rhumes, rhinites, le syndrôme grippal, aide à combattre le froid, et on lui prête des vertues aphrodisiaques, mieux que la yohimbe !

Botanique :

Le gingembre est une plante,herbacée, rampante, vivace par un rhizome proéminent, à feuilles lancéolées et originaire d’Asie du Sud - Est. Les fleurs poupres sont organisées en épi très serrés. Le fruit est capsulaire, les racines fraiches sont jaunes et fortement aromatiques, sont récoltées en automne après la fanaison des feuilles.

Drogue végétale :

C’est le rhizome. Frais il a une saveur piquante, légèrement citronnée et dopé d’arômes. Le rhizome est découpé ou écrasé et séché puis conservé. Les grands pays producteurs de gingembre sont l’Inde, la Chine, le Nigéria et Sierra Leone. La plante est produite partout en Afrique occidentale.

Composition chimique :

La drogue végétale du gingembre est faite d’une fraction :

Propriétés pharmacologiques et emplois :

Pour les consomateurs, l’effet aphrodisiaque du ginbembre est controversé. Voici deux avis contadictoire sur un forum : « Pour ma part, je ne vois pas de différence quand je mange ou pas du gingembre, je pense que tout est dans la tête », « il y a un an de ça, j'ai bouffé une poche entière de gingembre achetée au marché en bas de chez moi, j'ai bandé pendant un mois et demi jour et nuit alors croyez moi ça marche »

 Physiologiquement, le gingembre est un puissant vasodilatateur, contribuant à enclencher et maintenir chez bon nombre d’hommes, une érection bien soutenue, d’où le désir de l’acte sexuel advient.

Formes officinales et spécialités pharmaceutiques à base de gingembre

Le gingembre est essentiellement utilisé sous forme de tisane, des boissons chaudes ou glacées à visée alimentaire et médicinale en Afrique. On retrouve des teintures et huiles essentielles de gingembre. Certaines spécialités pharmaceutiques en comprimés ou en gélules sont à base de gingembre dont : ARKOGELLULE® , PHYTOMED®, TONILAX®…

Pharmacovigilance !

Même si la littérature mentionnait que le gingembre aurait un effet tératogène au délà de 10g de drogue fraîche ou 2 g de drogue sèche, des études recentes refutent ces données. Des études cliniques mettent en évidence l’abence d’effets négatifs sur la grossesse et le fœtus. Quoi qu’il en soit, les femmes africaines, de par le passé, continuent de priser le gingemebre dans la prévention des nausées et vomissements liés à la grossesse.

Homéopathie :

Les dilutions hahnemaniennes sont préparées à partir de la teinture du rhizome et, indiquées en cas d’intolérance idiopathique au melon avec diarrhée : il est prescrit en 5CH et pris au rythme des évacuations des selles.

L’AVIS DES INSTITUTIONS SAVANTES SUR LE GINGEMBRE

Au grand bonheur des naturalistes, les friands des médicaments bio et surtout  les 70% de la population mondiale usagers des médicaments traditionnels, l'impulsion d'études d'Ethnopharmacologie Appliquée sur le Zinziber officinale , revelera d'autres vertus insoupçonnées, confortera des applications traditionnelles et contribuera à la mise au point d'applications thérapeutiques nouvelles; que la drogue soit utilisée en l'état ( médicaments traditionnels améliorés) ou avec isolement de molécules actives pures.  

 

Copyright de l'image: photofarmer / flickr

La dernière fois mis à jour le 22.05.2014.

5 note(s) (4.8 ø)
2070 Consultations
Pharmaceutique
La longitud máxima de un comentario es 1000 caracteres.
Le nombre maximum de caractères pour un pseudonyme est 30.
Veuillez remplir les champs suivants.
Please insert a valid comment!
Click here and become a medical blogger!
L'article est paru le 04 août 2016 dans la revue PLOS Pathogens, et avec comme premier auteur, Hien Domonbabele, un plus...
L'adoption de ce programme de gatuité des soins, vise à réduire la mortalité maternelle et infantile au Burkina plus...
La flambée urbaine de la fièvre jaune en Angola et en République Démocratique du Congo ( RDC) est grave et plus...

Disclaimer

PR-blogs on DocCheck are sponsored blogs which are published on DocCheck by commercial providers additionally to regular userblogs. They may contain promotional statements. DocCheck is not responsible for this content.

Langue:
Suivre DocCheck: