Houston, nous avons un popot-blème !

4. août 2011
Share article

Napoléon ne put pas diriger ses troupes lors de la bataille de Waterloo car ses hémorroïdes le torturaient. Bien qu´une publicité allemande dise qu´après l´administration d´une crème contre les hémorroïdes, il est possible de monter un chameau, il semble que la vérité soit toute autre.

Les hémorroïdes sont classées en 4 catégories :

  • Stade 1 : La surépaisseur n´est visible qu´avec un rectoscope. Symptômes : saignements, démangeaisons et suintement.
  • Stade 2 : les hémorroïdes ressortent après défécation et se rétractent spontanément. Symptômes : saignements, démangeaisons, suintement, sensation de présence d´un corps étranger et sensation d´un vidage incomplet.
  • Stade 3 : les hémorroïdes ressortent après défécation mais ne se remettent pas en place spontanément. Symptômes comme en stade 2 auxquels s´ajoutent une légère incontinence.
  • Stade 4a : Très douloureux : le prolapsus ressort gravement et est thrombosé.
  • Stade 4b : les hémorroïdes sont chroniquement fibrosées et ne sont pas repoussables. La symptomatique varie : des saignements sont possibles, mais plus rares, cela aboutit plus souvent à de l´eczéma et des problèmes d´hygiène.

Les hémorroïdes ne sont pas, comme on l´a longtemps cru, des varices anales. Elle sont entrées dans la ligne de mire de la Société allemande de dermatologie. Après de nouvelles découvertes, il s´agirait de variantes internes d´une dilatation variqueuse et d´une hyperplasie du shunt artério-veineux (Coussinet de Thomson/Corpus cavernosum recti). D´un point de vue morphologique, il s´agit d´une convolution vasculaire inflammée recouverte d´épithélium plat.

Lutte ciblée contre la rosette prurigineuse

Dans le choix d´une thérapeutique, il n´y a pas que le stade de l´inconfort anal qui joue un rôle, mais aussi la douleur exprimée du patient. Dans la pharmacie, nous trouvons des antiphlogistiques, des anesthésiants locaux, des antimycosiques, des astringents et des corticoïdes. La raison pour laquelle une démangeaison est souvent ressentie est que les hémorroïdes mènent à une accumulation d´eczéma. Lors de fortes démangeaisons sans mycoses, en plus de l´hydrocortisone et du prednisolone, le puissant fluocinolone-Acetonide a fait ses preuves. Ces substances fonctionnent comme des antiphlogistiques, antiallergiques, renforcent le système immunitaire et sont de très fort antiprolifératifs. Si la cause du prurit est une infection à candidose, nous trouvons à notre disposition la nystatine en forme locale ou systémique, ou des composés externes contenant de l´azol. Les corticoïdes sont dans ce cas contre-indiqués. Comme antidouleur et anti-démangeaisons, le composé le plus adapté est la lidocaïne. Il s´agit du choix le plus pertinent en proctologie en raison de son efficacité rapide, de sa durée d´action, et de son relativement faible potentiel allergique.
En cas de dermatose suintante et d´eczéma anal limité à l´hémorroïde, les astringents sont bien adaptés. Ils diminuent les escarrifications et améliorent l´état des surinfections bactériennes et mycosiques, agissent comme anti-inflammatoires et calment le prurit.

Des tannins naturels peuvent être utilisés, par exemple l´hamamélis et l´écorce de chêne. Les composés chimiques avec une efficacité prouvée sont l´urée, le formaldéhyde ainsi que les composés phénoliques. La polividone iodée, composé oxydant, agit comme antimycosique, bactéricide et virucide. Il n´interfère pas avec la cicatrisation et est bien supporté.

Les marisques veulent être tannées !!

Les hémorroïdes externes n´existent pas. Il s´agit en fait d´un repli de peau à l´extérieur de l´anus, dont la dénomination correcte est une marisque. L´inoffensif lambeau de peau gonfle chez beaucoup de femmes, par exemple lors des menstruations, frotte contre les sous-vêtements et peut s´inflammer. S´il reste dans ce repli de peau des particules de selles attachées, la peau peut s´écorcher. Des bactéries et des champignons peuvent alors y élire domicile. La peau ramollie perd son élasticité, le passage des selles peut alors érafler la zone ou créer un eczéma.

Avoir une hygiène correcte après le passage de la selle est donc important. Le papier toilette sec est alors inopportun. Les variantes humides contiennent fréquemment comme conservateur de l´alcool qui assèche les muqueuses sensibles. Le plus indiqué est d´utiliser à leur place de l´eau, du thé noir pour les tanins ou des lingettes pour bébé contenant de l´huile.

La forme médicamenteuse détermine le succès de la thérapie

Dans la plupart des cas, une prise en charge symptomatique des hémorroïdes et des marisques est nécessaire. Le patient doit cependant être informé que la thérapie allège ses douleurs mais ne permet pas la régression des hémorroïdes. Cela est à mettre en rapport avec la fausseté de certains slogans publicitaires. L´efficacité dépendra du type de forme d´administration choisi : suppositoire, pommade ou tampon anal. Suppositoire pour les formes internes, pommade pour les formes externes, ce n´est malheureusement pas aussi simple. Lorsqu´on utilise des formes conventionnelles de suppositoires, le principe actif ne reste pas à l´endroit de l´hémorroïde, dans la partie proximale du canal anal. Ou l´utilisateur le pousse trop loin, ou la cire fond et ressort de l´anus avec le composé. Lorsque la thérapie ne fonctionne pas, l´utilisation de tampon anal prend tout son sens. Le suppositoire est presque deux fois plus long que les préparations usuelles et est entouré d´un tube en mousseline. La durée d´efficacité du principe actif est donc véritablement augmentée.

Pour les hémorroïdes externes, il est raisonnable d´utiliser des pommades et autres crèmes. Ces préparations sont souvent accompagnées d´un tube d´introduction ou d´une canule anale. Ils doivent après utilisation régulière assouplir l´orifice rectal, l´élargir et ainsi aider au passage des selles. La pose de pommade dans la partie interne de l´anus a la même problématique que celle des suppositoires. Dans les trésors de la médecine naturelle, on peut se pencher sur l´homéopathie et la phytothérapie. De plus, de nouvelles découvertes en physiopathologie ont permis d´utiliser des composés qui sont aussi indiqués en cas de problèmes veineux, comme par exemple les varices, dans le cadre de la thérapie hémorroïdaire.

var dcmv = new DcMediaViewer(); dcmv.embed({« slider »:  » jBnLmp4ru8vdxXCm5Navrg », « view »: « max », « tooltips »: false });

Dehors l´hémo-star !

Le bufexamac, prescrit depuis les années 70 contre différentes affections proctologiques et dermatologiques, peut donner lieu à de fortes allergies de contact. C´était LA substance présente dans presque toutes les préparations hémorroïdaires. Les études concernant son utilisation furent très réduites. Les contre-indications ont donné lieu à de nombreuses études et rapports allant jusqu´à des effets secondaires lourds, voir mortels. L´eczéma anogénital que le principe actif peut faire disparaître, en est la principale indication. L´agence européenne du médicament EMA en a retiré l´agrément.

La nitroglycérine fait souvent exploser le budget des fissures

Les fissures anales apparaissent après des douleurs cuisantes et des crispations douloureuses du sphincter au moment du passage de la selle, tout comme de longues retenues après ces douleurs. Lors de troubles chroniques durant plus de 6 semaines, il faut penser à une pharmacothérapie efficace.

La nitroglycérine a un rôle établi dans le traitement des angines de poitrine, des œdèmes cardio-pulmonaires et des coliques. Mais cela fait longtemps qu´ il n´y a plus non plus de secret caché sur son utilisation pour les fissures anales douloureuses et cicatrisant mal. Un explosif pour les fissures ? L´administration locale de crème à la nitroglycérine 0,2-0,4% diminue la pression des sphincters jusqu´à 30 % et augmente le flux sanguin autour de la fissure. Cela permet une cicatrisation plus rapide de la fissure. Les dérivés nitrés libèrent du monoxyde d´azote (NO) et amoindrissent le réflexe d´inhibition anorectal ce qui décontracte le sphincter anal interne. Les patients avec fissure anale ont tendance à remarquer un soulagement important de la sensation de poussée.

Comme effets secondaires, on peut noter entre autres des maux de tête. Certaines préparations toutes faites d´indication cardiaques contiennent 2% ( !) de Nitroglycérine. Malheureusement, ces produits sont relativement coûteux. En alternative, on peut aussi utiliser la nifedepine, mieux supportée, en préparation à 0,2% de concentration, ou une combinaison des 2 composés. L´administration doit être faite à une fréquence de 2-3 fois par jour. Et on peut alors vraiment de nouveau monter sur un chameau.

7 note(s) (3.86 ø)
Non classé

Comments are exhausted yet.

1 commentaire:

bon rappel

#1 |
  0
Langue:
Suivre DocCheck: